• Les migraines médicamenteuse en Suisse

    Migraine médicamenteuse

Migraine médicamenteuse à Lausanne

Notre centre Global Medical Institute se focalise sur trois catégories de migraines : les migraines frontales, les migraines occipitales et les migraines temporales.

Global Medical Institute met un point d’honneur à distinguer généralement les formes de migraines en fonction du point de départ de la douleur liée à votre migraine.

Vous l’aurez compris, il est très important que vous sachiez situer la douleur, le point de départ de votre douleur, afin que nous puissions vous proposer un traitement adéquat. Un traitement, qui permettra de vous apaiser, de calmer votre douleur et de réduire voire supprimer les symptômes de votre migraine.

Dans ces quelques lignes, nous vous apportons des précisions sur la migraine médicamenteuse afin que vous puissiez en savoir plus.

Pourquoi est-il important de localiser le point de départ de votre douleur ? Qu’est-ce qu’une migraine médicamenteuse ? Quels traitements propose notre centre Global Medical Institute ?

En parcourant cette rubrique, vous pourrez être aidé à faire un choix libre et éclairé.

De l’importance de localiser la douleur d'une migraine médicamenteuse

Comme indiqué précédemment, il est très important que chacun de nos patients puisse localiser le point de départ de sa douleur.

En effet, si vous parvenez à localiser le point de départ de l’expression de votre douleur, nos chirurgiens seront en mesure de vous aider, de traiter votre migraine, qu’elle soit temporale, occipitale ou frontale.

Notre centre Global Medical Institute se focalise avant tout sur le point de départ de la douleur avant de proposer tout traitement médical ou chirurgical.

Parfois, une première consultation peut déjà se faire par téléconsultation depuis votre maison : les spécialistes de Global Medical Institute pourront vous expliquer si votre souffrance peut être soulagée par notre approche mini-invasive.

En se focalisant sur la localisation de la douleur, nous nous donnons les moyens de traiter vos symptômes. C’est pourquoi il est important que vous puissiez la situer.

C’est important d’obtenir une définition précise de votre migraine, mais l’ensemble de nos patients ont tendance à se perdre dans les différents types de migraines, les dénominations, les définitions, etc.

La migraine ne peut se définir facilement il existe de très nombreux types de migraines. Nos neurologues sont spécialisés dans le classement et traitement médicamenteux des migraines. Nos chirurgiens sont spécialisés pour traiter l’expression en termes de douleurs de vos migraines.

Le seul point sur lequel il est important de s’attarder est la localisation de la douleur, en particulier du point de démarrage de la douleur. C’est à partir de cette localisation, que nous pourrons vous aider et se demander s’il s’agit d’une douleur frontale, occipitale ou temporale.

Si le point de départ de la douleur est cohérent avec le nerf ou les vaisseaux coincés, si c’est là que vous avez commencé à avoir mal : c’est là que nos médecins et chirurgiens peuvent agir. Nous décomprimons le nerf et on le libère des structures qui le coincent : ces structures peuvent être des vaisseaux, des muscles, tendons, etc.

Qu’est-ce qu’une migraine médicamenteuse ?

Une migraine médicamenteuse est liée à un abus médicamenteux (trop de médicaments sont utilisés et deviennent la cause de vos migraines).

Lorsque vous souffrez de crises de migraine, vous utilisez dans la plupart des cas, des AINS (Ibuprofen, Novalgine, Aspirine, Diclofenac, Voltaren, etc) pour lutter contre l’inflammation et la douleur, ou des triptans.

Ces médicaments peuvent être très efficaces, mais les migraines peuvent revenir assez rapidement.

Toutefois, la posologie (dose et quantité de médicaments) est extrêmement importante. En effet, il est vivement recommandé de ne pas dépasser 8-10 jours de prise de médicaments par mois. Sinon, on parle alors d’abus médicamenteux. Dans certains formes de migraines les patients arrivent à prendre 8-10 médicaments par jour.

Cet abus, cette « hypermédication » peut être responsable de céphalées. Ainsi, plus vous souffrez, plus vous prenez des médicaments, mais plus la pathologie s’aggrave et il sera encore plus difficile de la contrôler. Et les maux de tête deviennent quasi quotidiens à cause de ce cercle vicieux.

Les migraines médicamenteuses ou « céphalées par abus médicamenteux » (CAM) se définissent donc ainsi :

  • Maux de tête au moins 15 jours par mois depuis plus de trois mois ;
  • Consommation de triptans plus de 10 jours par mois, ou d’AINS plus de 15 jours par mois ;
  • Rythme des céphalées s’étant accentué pendant la période d’abus médicamenteux et retrouvant sa fréquence initiale après sevrage des médicaments.

Quelles sont les causes d’une migraine médicamenteuse ?

Vous l’aurez compris, si vous souffrez de migraine et que vous prenez régulièrement des médicaments, il faut faire un bilan précis du nombre et du type de médicaments vous prenez avant de mettre en place un programme de traitement. D’autant que si le mal de tête est d’origine médicamenteuse, prendre un comprimé pour le soulager ne fera qu’augmenter sa persistance.

Concrètement, si vous vous exposez, de façon régulière, à des analgésiques, types AINS, triptans ou encore des narcotiques, ces derniers peuvent réagir en abaissant encore davantage le seuil de déclenchement de vos migraines et cela peut provoquer un cercle vicieux : la céphalée de rebond ou migraine médicamenteuse.

Les personnes à risques évoquent 2 à 3 jours par semaine de crises avec un traitement ou plus de 10 jours avec migraines par mois depuis plus de 3 mois.

Le type de douleurs typique à les migraines médicamenteuses sont des douleurs généralisées, comme un cercle à la tête, un étau, sans point de départ défini ni au niveau de la zone ni au niveau temporale car ces migraines sont persistantes et souvent quotidiennes.

Quels traitements proposent Global Medical Institute pour votre migraine médicamenteuse ?

Le seul traitement pour sortir de ce cercle vicieux est le sevrage médicamenteux ou l’arrêt du traitement. Souvent, un accompagnement est nécessaire. Parfois un traitement de fond de la migraine est associé, comme un antiépileptique, un anti-hypertenseur ou un antidépresseur. Ce traitement ne soulage pas les crises, mais vise à les espacer et les rendre moins fortes.

Le sevrage est donc une étape obligatoire pour améliorer votre état et pour mettre en place un traitement efficace.

Le sevrage consiste à l’arrêt total des médicaments antimigraineux. On lui associe parfois un antidépresseur.

Cette étape dure 7-14 jours et peut être associée à la prise d’antidépresseurs comme l’Amitriptylin. L’approche est multidisciplinaire avec une prise en charge psychologique et éducative. Une céphalée de rebond, particulièrement douloureuse, peut intervenir au second jour d’arrêt médicamenteux.

À l’issu du sevrage, un traitement de fond de la migraine peut être instauré. Les AINS et triptans sont repris en cas de crise, mais pas plus de deux fois par semaine. Un arrêt de travail peut parfois être bénéfique ou nécessaire le temps que la migraine se stabilise.

Parfois une première consultation peut déjà se faire par téléconsultation depuis votre maison : les spécialistes de Global Medical Institute pourront vous donner des informations utiles pour vous aider à vous libérer de vos migraines médicamenteuses et vous expliquer si votre souffrance pourra être soulagée par notre approche mini-invasive.


Les médias parlent de nous
Rtl info parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLe journal L'Est republicain parle de la Clinique Global Migraine à LausanneGenerations magazine parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLe journal la Cote parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLe magazine Marie-claire parle de la Clinique Global Migraine à Lausanne24heures parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLa chaine m6 parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLe journal le Matin Dimanche parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLa radio RTS parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLe journal La Liberte parle de la Clinique Global Migraine à Lausanne
Venir à la clinique de la migraine à Lausanne
Adresse

Avenue Jomini 8
1004 Lausanne
Suisse


Téléphone

+41 (0)21 653 29 21


Horaires

Lundi9h-12h 14h-18h
Mardi9h-12h 14h-18h
Mercredi9h-12h 14h-18h
Jeudi9h-12h 14h-18h
Vendredi9h-12h 14h-18h

Parking
Accès Handicapés
Gare à 10 min
Aéroport à 50 min
Contactez-nous

Abonnement à la newsletter