• La migraine, céphalées, définitions, cause et traitements à Lausanne en Suisse

    La migraine

Migraine définition

Qu’est-ce qu’une migraine ?

D’abord, il est important de préciser qu’une migraine n’est pas un simple mal de tête. Définir la migraine n’est pas chose aisée.

En effet, il n’existe actuellement aucune preuve, aucune théorie médicale qui serait en mesure d’expliquer la migraine, de la définir complètement dans tout sa complexité.

Aux Etats-Unis, en 2000, une chirurgie de restauration du front sur une patiente a été mise en œuvre. Plus tard, cette patiente a signalé qu’il ne souffrait plus de migraine. S’appuyant sur cette observation, une hypothèse est alors émise par les spécialistes de chirurgie des nerfs périphériques : la douleur migraineuse pourrait être causée par des nerfs coincés autour de la tête, notamment les nerfs sous-orbitaux (frontaux), temporaux et occipitaux.

Depuis, des traitements de décompression de nerfs pour soulager les douleurs liées aux migraines se sont avérés efficaces et les résultats sont excellents pour soulager la douleur.

Dans notre centre, pour obtenir de bons résultats et pour savoir si le patient est candidat ou non à la chirurgie mini-invasive pour soulager les douleurs liées à vos migraines, nous vous invitons à remplir des questionnaires. Une première discussion peut être faite par téléconsultation dans certains cas. Selon vos réponses à des tests d’infiltration spécifiques vous pouvez être éligibles pour la chirurgie mini-invasive de décompression nerveuse pour soulager les douleurs liées à la migraine. Cette manière de procéder nous permet de cibler le « bon candidat », soit les patients qui peuvent être soulagés des douleurs de façon définitive par de la chirurgie mini-invasive, ceux également, qui peuvent identifier un ou plusieurs points au niveau de la tête où les douleurs « commencent ».

Par exemple, vous êtes un bon « candidat » si vous pouvez faire la distinction entre le point de démarrage de la douleur avant que la douleur se propage dans plusieurs zones de la tête.

 

Qu’est-ce qui peut causer une migraine ?

Les chercheurs n'ont pas identifié de cause définitive pour les migraines. Cependant, ils ont trouvé certains facteurs contributifs qui peuvent déclencher la condition ou empirer la maladie. Si d’un côté, les douleurs peuvent être causées par un nerf coincé autour de la tête, des facteurs peuvent donc accentuer la migraine. Tous ces facteurs peuvent augmenter l’intensité, la fréquence ou la durée des douleurs liée aux migraines.

Ces facteurs peuvent être les suivants :

  • Lumières étincelantes
  • Chaleur intense ou autres conditions météorologiques extrêmes
  • Déshydratation
  • Changements dans la pression barométrique
  • Changement hormonaux chez les femmes, tels que les fluctuations des œstrogènes et de la progestérone pendant les menstruations, la grossesse ou la ménopause.
  • Excès de stress
  • Sons bruyants
  • Activité physique intense
  • Sauter les repas
  • Changements dans les habitudes de sommeil
  • Utilisation de certains médicaments, comme les contraceptifs oraux ou la nitroglycérine
  • Odeurs inhabituelles
  • Certains aliments
  • Fumeur
  • Consommation d'alcool
  • En voyageant avec déprivation de repos et sommeil
  • Stress
  • Diète riche en sucre
  • Exposition excessive à la lumière artificielle
  • Travailler devant un écran
  • Problèmes de posture

Quelles douleurs ressentez-vous lors de votre migraine ?

Pour cibler le « bon candidat », nous identifions les douleurs qui peuvent être soulagés par de la chirurgie mini-invasive, ceux également, qui peuvent déceler un ou plusieurs points au niveau de la tête où les douleurs « commencent ».

Par exemple, vous êtes un bon « candidat » si vous pouvez identifier le point de démarrage de la douleur lorsque la crise commence.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous divisons les douleurs liées à vos migraines en trois zones :

Les douleurs frontales (ou sus orbitaires) :

  • Douleurs au-dessus des sourcils (dans le front)
  • Douleurs au niveau de l’œil interne
  • Difficultés à s’exprimer
  • Douleurs qui apparaissent habituellement dans l’après-midi
  • Douleurs au niveau du muscle corrugateur des sourcils
  • Paupière affaissée (unilatérale) associée à des maux de tête
  • Le patient peut indiquer un point précis le long du rebord de l’orbite (sourcil) ou la douleur démarre

Les douleurs temporales :

  • Douleurs au niveau des tempes
  • Douleurs pulsatiles le long de l’artère temporale
  • Douleurs au niveau de la mâchoire et des muscles au niveau des tempes
  • Douleurs qui apparaissent habituellement le matin
  • Usure des dents indiquant un grincement
  • Type « implosant » de mal de tête
  • Le patient peut indiquer un point précis sur la tempe (ou les tempes) qui frappe avec les battements du cœur

Les douleurs occipitales :

  • Tension au niveau du nerf occipital
  • Pas de moment précis pour ressentir la douleur
  • Douleurs associées au « coup du lapin » ou un traumatisme au niveau de votre cou
  • Douleurs au niveau des muscles du dos
  • Douleurs derrière l’œil ou à travers l’œil
  • Douleurs de base : avec des pics de douleurs.
  • Le patient peut indiquer un point précis dans la nuque, dans le petit creux à la base de la tête derrière les oreilles ou la douleur démarre

Vous pouvez avoir toutes ces douleurs ou seulement certaines, mais ce qui compte c’est de pouvoir identifier le point de démarrage de la douleur.

Les patients souffrant de migraines décrivent la douleur migraineuse comme :

  • Palpitante
  • Un battement de cœur dans leur tête
  • Un martèlement
  • Débilitante

Votre douleur peut être également sourde et constante. La douleur peut commencer comme légère, mais sans traitement elle deviendra modérée à sévère.

La plupart des migraines durent environ 4 heures. S'ils ne sont pas traités ou ne répondent pas au traitement, ils peuvent durer aussi longtemps que 72 heures à une semaine. 

Par ailleurs, plus de la moitié des personnes souffrant de migraines ont des nausées comme symptôme surajouté.

Comment diagnostiquer une migraine qui peut être soulagée ?

Dans notre centre Global Medical Institute, on réalise des tests spécifiques pour comprendre si une chirurgie mini-invasive de décompression nerveuse peut soulager les douleurs liées à vos migraines.

Dans le cadre de douleurs frontales ou de migraine frontale, nous pourrons diagnostiquer les douleurs liées à votre migraine pouvant être soulagée en réalisant principalement des infiltrations de toxine botulique ou anesthésie locale.

Dans le cadre de douleurs temporales ou migraine temporale, nous pourrons diagnostiquer les douleurs liées à votre migraine pouvant être soulagée en réalisant des infiltrations d’anesthésie locale et toxine botulique.

Dans le cadre de douleurs occipitales ou migraine occipitale, nous pourrons diagnostiquer les douleurs liées à votre migraine pouvant être soulagée en réalisant des infiltrations d’anesthésie locale et/ou de cortisone et toxine botulique.

Le point de départ de la douleur reste l’information la plus importante. Si votre douleur commence soit au niveau (d’un côté ou des deux côtés) de la petite artère sur les tempes, soit le long du rebord orbitaire (dans le coin interne de l’orbite) soit au niveau du petit creux à la base de la tête derrière les oreilles, soit dans une combinaison de ces points (plusieurs de ces points sont possibles au même temps) la chirurgie mini-invasive de décompression pourra probablement soulager les douleurs liées à vos migraines de façon définitive.

Nos médecins au Global Medical Institute diagnostiquent votre migraine en écoutant vos symptômes, en établissant des antécédents médicaux et familiaux approfondis et en effectuant un examen physique pour exclure d'autres maladies potentielles. Les examens d'imagerie, comme un scanner ou une IRM, peuvent exclure d'autres causes, notamment :

  • Tumeurs
  • Structures cérébrales anormales
  • Accident vasculaire cérébral

Quel traitement pour votre migraine ?

Les migraines ne peuvent pas être guéries, mais votre médecin peut vous aider à gérer les douleurs liées aux migraines. Le but est d’avoir le moins souvent possible des crises douloureuses et de traiter efficacement les symptômes (les douleurs) lorsqu'ils surviennent. Le traitement peut également aider à rendre les douleurs liées aux migraines moins graves.

Le premier traitement consiste à prendre des médicaments pour soulager les crises. Toutefois, si vous ne supportez pas les effets secondaires des médicaments pour soulager les crises des migraines ou les médicaments ne sont pas assez efficaces, nous sommes aussi en mesure, selon votre cas, à réaliser une décompression mini-invasive des nerfs, en séparant les nerfs des structures adjacentes tels que les muscles, les vaisseaux, les tendons, etc. Ces techniques nous permettent de soulager vos douleurs et d’aider vos nerfs à fonctionner de manière plus normale.

Votre plan de traitement dépend de :

  • Votre âge et depuis quand vous souffrez des migraines
  • Combien de fois vous avez des crises de migraine (la fréquence)
  • Le type de migraine que vous avez (localisation)
  • Leur gravité, en fonction de leur durée, de la douleur que vous ressentez et de la fréquence à laquelle ils vous empêchent d'aller à l'école ou au travail ou de mener une vie normale
  • Si elles comprennent des nausées ou des vomissements, ainsi que d'autres symptômes
  • D'autres problèmes de santé que vous pourriez avoir et d'autres médicaments que vous pourriez prendre

Quels aliments sont susceptibles de déclencher une migraine ?

Certains aliments ou ingrédients alimentaires peuvent être plus susceptibles de déclencher des migraines que d'autres. Ceux-ci peuvent inclure :

  • Alcool, additifs alimentaires, tels que les nitrates (un conservateur dans les viandes salées), l'aspartame (un sucre artificiel) ou le glutamate monosodique (MSG)
  • Tyramine, qui se produit naturellement dans certains aliments comme les harengs, levure de bière, fromages (cheddar, gruyère, brie), raisin, chou, thon, chocolat, tomate.
  • Les boissons caféinées peuvent être déclencheurs ou bien soulager certaines douleurs liées aux migraines.
  • Un régime riche en sucre et hydrate de carbones (glucides ou féculents) augmente l’inflammation chronique alors qu’un régime pauvre en sucre et plutôt anti-inflammatoire et a des effets bénéfiques éprouvés sur les migraines.

Traitement médical, traitement chirurgical mini-invasif Découvrez les traitements que nous proposons dans notre clinique Global Medical Institute. Nous ne coupons, ni ne brûlons le nerf, nous le décomprimons, nous le libérons de ces structures qui le « coincent ».


Les médias parlent de nous
Rtl info parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLe journal L'Est republicain parle de la Clinique Global Migraine à LausanneGenerations magazine parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLe journal la Cote parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLe magazine Marie-claire parle de la Clinique Global Migraine à Lausanne24heures parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLa chaine m6 parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLe journal le Matin Dimanche parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLa radio RTS parle de la Clinique Global Migraine à LausanneLe journal La Liberte parle de la Clinique Global Migraine à Lausanne
Venir à la clinique de la migraine à Lausanne
Adresse

Avenue Jomini 8
1004 Lausanne
Suisse


Téléphone

+41 (0)21 653 29 21


Horaires

Lundi9h-12h 14h-18h
Mardi9h-12h 14h-18h
Mercredi9h-12h 14h-18h
Jeudi9h-12h 14h-18h
Vendredi9h-12h 14h-18h

Parking
Accès Handicapés
Gare à 10 min
Aéroport à 50 min
Contactez-nous

Abonnement à la newsletter